Principaux segments du marketing expérientiel.

Compte tenu de la forte pression concurrentielle qui s’exerce sur les prix, il est capital que le tourisme suisse se concentre sur l’innovation et la qualité en privilégiant des expériences différenciatrices et en ciblant des segments de clientèle spécifiques. Suisse Tourisme (ST), en étroite collaboration avec les acteurs de la branche touristique, a donc concrétisé le changement de stratégie annoncé. Les trois grandes étapes de la démarche se trouvent aujourd’hui à différents stades d’avancement.

Etape n° 1: segments et typologies
L’objectif de ce changement est d’abandonner l’approche généraliste au profit d’un marketing de précision. Dans cette optique, les résultats du Monitoring du Tourisme Suisse (MTS), ainsi qu’une série d’entretiens approfondis avec des experts, ont permis d’identifier dix segments de clientèle pour le tourisme de loisirs et trois autres pour le tourisme d’affaires. Ces segments ont été complétés par des typologies explicatives, pour qu’il soit possible de mieux les appréhender et les répertorier. Pour une meilleure compréhension de ces segments, Suisse Tourisme a rédigé des typologies descriptives, dont vous pourrez prendre connaissance dans le document ci-après.

Etape n° 2: dimensions expérientielles
Selon les segments, les hôtes ont des besoins et des souhaits très spécifiques. Pour y répondre, Suisse Tourisme fait appel à la branche pour créer des expériences différenciatrices. En effet, une expérience inoubliable relègue l’aspect du prix à l’arrière-plan. Il est également crucial que les expériences passionnantes, uniques et personnalisées soient facilement accessibles et réservables pour les hôtes.

Etape n° 3: conception du contenu
Des expériences touristiques réussies ne sont pas le fruit du hasard. Elles doivent être créées, répertoriées et communiquées. La Suisse offre déjà une multitude d’expériences fantastiques, cependant, lorsqu’elles ne font pas l’objet d’une identification et d’une communication appropriées, elles sont vouées à rester dans l’ombre. En étroite collaboration avec la CDR (Conférence des directeurs d’office de tourisme régionaux), ST met en place un concept de contenu qui doit permettre d’assurer le recensement des plus belles expériences, des récits les plus inspirants et des séjours les plus inoubliables.

Modèle de partenariat
Cette réorientation a aussi pour effet de modifier le modèle de partenariat. Désormais, les partenaires marketing ont la possibilité de participer aux campagnes en fonction des segments prédéfinis. Les modalités de participation aux partenariats clés pour les différents marchés demeurent inchangées; ces partenariats seront toujours convenus directement avec les marchés.

Autres thèmes