Actualisation 29 juin 2020, 11h00 

Dernière mise à jour

Avec cette publication, nous clôturons les mises à jour concernant l’évolution de la situation liée au Covid-19. Cette actualisation du 29 juin 2020 est ainsi la dernière après cinq mois et plus de 30 mises à jour. Dorénavant, vous trouverez des informations actuelles dans la lettre d’information de ST destinée à la branche et dans le Media Corner.

Reprise des activités de marketing : aperçu des marchés

Le retour d’informations des 32 bureaux ST dans le monde permet d’avoir une vue d’ensemble des derniers développements sur les différents marchés. Parallèlement à la réouverture des frontières, nous menons de plus en plus d’activités de marketing avec nos partenaires. Vous trouverez des informations à ce sujet et d’autres encore dans l’aperçu complet des marchés, téléchargeable ici.

Contributions d’aide pour les partenaires touristiques

Début mai, le Parlement a approuvé un montant de CHF 20 millions pour alléger les charges de la branche touristique. ST informera la semaine prochaine par e-mail les 981 partenaires touristiques éligibles du montant de leurs contributions individuelles d’aide, disponibles sous forme de crédits de marketing. Des informations plus détaillées sur les modalités de ces contributions d’aide sont disponibles dans une fiche de synthèse.

Actualisation 5 juin 2020, 17h30 

Lancement de la campagne «Nous avons besoin de Suisse.»

La première conférence de presse exclusivement virtuelle de Suisse Tourisme a eu lieu ce vendredi matin. À cette occasion, ST a présenté la campagne de relance, qui a pour but d’attirer de nombreux hôtes suisses et européens en Suisse cet été. Cette conférence de presse peut être (re)visionnée à tout moment sur l’espace médias de ST, où sont également disponibles la présentation, le communiqué de presse, ainsi que les spots et visuels de la campagne. Cette campagne globale – avec le hashtag #IneedSwitzerland – sera utilisée au cours des années à venir.

Contributions d’aide aux partenaires touristiques

Début mai, le Parlement approuvé un crédit de CHF 20 millions pour alléger la charge des partenaires touristiques. ST et l’alliance des acteurs touristiques ont ensuite convenu d’une clé de répartition de ce montant à la mi-mai. Le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) vient d’approuver cette dernière et sa ratification aura lieu dans les prochains jours. Les 982 partenaires touristiques éligibles seront informés par ST par écrit dans les prochaines semaines du montant de leurs contributions d’aide individuelles, qui seront distribuées sous forme de crédits de financement des activités de marketing de ST. Des informations détaillées sur les modalités de répartition sont disponibles dans cette fiche de synthèse.

Ouverture des frontières et aperçu des marchés

Lors de la conférence informative destinée à la branche, Urs Eberhard, vice-directeur de ST a informé de l’ouverture imminente des frontières en soulignant que ces informations pouvaient varier d’heure en heure. Il avait en effet raison, car peu après 13h00, le Conseil fédéral a indiqué que la Suisse allait ouvrir ses frontières à tous les états de l’UE et de l’AELE, ainsi qu’au Royaume-Uni dès le 15 juin, et que cette ouverture serait probablement basée sur la réciprocité entre tous les états. Ainsi, nous pouvons compter avec l’ensemble des hôtes potentiels européens trois semaines plus tôt qu’espéré et, par conséquent, lancer nos campagnes dans leur intégralité.

Le risque que l’ouverture des frontières détourne les hôtes suisses de leur pays est limité. L’année dernière – avec toutes les frontières ouvertes – les Suisses ont été plus nombreux que jamais à passer leurs vacances dans leur propre pays. Cette tendance devrait donc se renforcer à nouveau cette année. Parallèlement, l’ouverture des frontières offre désormais la possibilité d’accueillir des hôtes européens en complément.

Urs Eberhard a également actualisé l’aperçu des marchés. Il peut être téléchargé ici.

Conférence informative destinée à la branche

Cette journée marquait également la dernière conférence informative destinée à la branche concernant la situation liée au Covid-19. Vous pouvez réécouter l’intégralité de cette conférence, qui comprend une session de questions-réponses sur ce lien et suivre la présentation. Cette série de conférences dédiées à la crise du Covid-19 prend ainsi fin avec le début de la saison touristique estivale.

Actualisation 29 mai 2020, 15h00 

Nouvelle phase de communication
Avec les mesures concrètes d’assouplissement à partir du 6 juin récemment annoncées, ainsi que l’ouverture progressive et imminente des frontières, la phase d’empathie dans le cadre de notre communication est définitivement terminée. Nous pouvons et voulons inviter les gens à voyager à nouveau. Ainsi, ST a mis fin aux mesures de communication internationales avec le slogan “Dream now – travel later”. Désormais, nous utilisons «We need Switzerland» et le hashtag #IneedSwitzerland. Les lignes directrices de la phase de communication précédente ont été adaptées en conséquence (document en anglais).

Informations sur les ouvertures et la disponibilité des prestations
Depuis cette semaine, la nouvelle page incluant un aperçu de la reprise des activités touristiques est en ligne à l’adresse www.myswitzerland.com/ouvert. En outre, les «informations actuelles» se trouvent désormais en haut de toutes les pages des destinations. Il est impératif que celles-ci incluent les informations actualisées sur les horaires d’ouverture et la disponibilité des prestations. La mise à jour des champs d’actualités (FAQ à remplir ici) et des sites web par les destinations et les prestataires doit donc être faite immédiatement.

Conférence téléphonique pour la branche
La prochaine conférence téléphonique aura lieu le vendredi 5 juin à 11h30. Le lien d’accès est disponible sur demande par e-mail à: media@switzerland.com. Veuillez noter la modification de l’horaire de début. Ce report est nécessaire car la conférence de presse de Suisse Tourisme au sujet de la campagne de relance aura lieu juste avant.

Actualisation 22 Mai 2020, 16:00

Lancement du label «Clean & Safe»

A l’initiative de Suisse Tourisme (ST), les principales associations faîtières touristiques ont lancé le label «Clean & Safe». Ce dernier montre aux hôtes qui visitent un établissement que celui-ci s’est pleinement engagé à adhérer à un concept de protection. Il est destiné à renforcer la confiance des hôtes au sujet des aspects de sécurité et d’hygiène de la destination de voyage Suisse. La coordination et l’attribution du label sont placées sous la responsabilité des associations sectorielles parties prenantes de la campagne. Des premières informations à ce sujet sont disponibles sur le site web correspondant (régulièrement actualisé): www.clean-and-safe.ch
Lire le communiqué de presse

Le plan de relance 2020-2021 prêt à être mis en œuvre

Suite à l’approbation par le Parlement de l’attribution d’un montant de 20 millions de francs suisses pour une promotion ciblée de la demande par ST, le plan de relance a pu être finalisé. Avec le feu vert du gouvernement fédéral, il va dès lors pouvoir être mis en œuvre. Il est conçu pour être déployé en 2020 et 2021, avec un tiers des fonds utilisés cette année et deux tiers l’année suivante. Au total, 38% des fonds sont destinés au marché suisse, 34% aux marchés européens proches et 20% aux marchés lointains. Vous trouverez ces informations et d’autres détails au sujet de la stratégie, de l’utilisation des fonds et de la mise en œuvre des mesures, ainsi que des exemples concrets d’activités dans la présentation du plan de relance (en anglais)

Reprise de la demande pour les voyages: aperçu des marchés

Grâce au retour d’information des 32 bureaux de ST dans le monde, il est possible d’avoir une bonne vue d’ensemble des derniers développements nationaux. Il est ainsi particulièrement intéressant d’observer comment l’ouverture annoncée des frontières dans nos pays voisins a entraîné une augmentation de la demande d’informations et de voyages. SWISS donne également des signaux positifs avec la remise en service progressive de son réseau. Des informations détaillées à ce sujet sont disponibles dans l’aperçu complet des marchés (en anglais), qui peut être téléchargé ici.

Reprise des activités touristiques : quoi ? quand ? où ?

La question la plus fréquemment posée actuellement par nos hôtes concerne la reprise des activités touristiques (qu’est-ce qui est ouvert/n’est pas ouvert ? Où et selon quelles règles ?). Suisse Tourisme prépare à ce sujet une nouvelle page d’accueil sur MySwitzerland.com. Vous trouverez un premier projet téléchargeable ci-dessous. De plus, sur toutes les pages des destinations, les champs d’«actualités» apparaîtront désormais en haut de page. Ceux-ci incluront des informations actualisées sur les heures d’ouverture et la disponibilité des services. Il est donc capital que les destinations mettent à jour leurs champs d’information (DailyNews) et intègrent les informations actuelles de leurs prestataires. (En cas de questions, consulter la FAQ au sujet des «SeasonNews»).

En outre, les sites web des prestataires doivent également être mis à jour, car la page d’accueil sur MySwitzerland.com renvoie à ces sites. Le site web avec ces actualisations sera mis en ligne le 28 mai 2020. La mise à jour des champs d’information et des sites web par les destinations et les prestataires doit donc être effectuée immédiatement.

Conférence téléphonique de la branche

Aujourd’hui, à nouveau, s’est déroulée une conférence téléphonique avec la branche consacrée à la situation actuelle. Vous pouvez réécouter l’intégralité de cette conférence, avec la session de questions-réponses et consulter la présentation ici. La prochaine conférence téléphonique aura lieu le vendredi 5 juin à 10 heures. Le lien d’accès est disponible sur demande par e-mail à: media@switzerland.com

Actualisation I 13 mai 2020, 14h00 

Où, quoi, quand, comment: qu’est-ce qui est en service ?

Nous souhaitons apporter à nos hôtes le meilleur soutien possible dans la planification de leurs vacances d’été. La question la plus fréquemment posée en ce moment est de savoir quelles sont les attractions ouvertes, quand et sous quelles conditions. Il n’est guère possible de fournir une vue d’ensemble (constamment actualisée) de l’ensemble de la Suisse. Toutefois, nous sommes en train de concevoir une nouvelle page d’accueil sur MySwitzerland.com, où les destinations et les prestataires touristiques, ainsi que leurs coordonnées, pourront être trouvés par catégories (déjà existantes sur MyS). Via STnet, les destinations ont également la possibilité de mettre à jour elles-mêmes leur «rubrique news» sur MyS avec leurs informations. Le lancement de la page d’accueil est prévu pour le 8 juin 2020 au plus tard. Les partenaires touristiques sont invités à vérifier et à mettre à jour les données affichées sur MyS d’ici là.

Conférence hebdomadaire informative pour la branche

Compte tenu de la situation actuelle, nous avons décidé de modifier la fréquence de la conférence téléphonique hebdomadaire informative de la branche touristique au sujet du coronavirus. Elle aura désormais lieu toutes les deux semaines et par conséquent, l’édition de vendredi 15 mai 2020 est annulée. La prochaine conférence virtuelle se tiendra le vendredi 22 mai 2020, de 10h00 à 10h30. Le lien d’accès peut être demandé à l’adresse media@switzerland.com.

Actualisation I 8 mai 2020, 17h00 

40 millions de CHF pour le tourisme suisse

Cette semaine, le Parlement suisse a fait preuve de beaucoup de sympathie et de solidarité à l’égard du tourisme suisse et a approuvé la somme de 40 millions de francs destinée à une promotion durable de la demande. Suisse Tourisme se réjouit de ce vote de confiance. Le Conseil fédéral et l’administration fédérale doivent maintenant déterminer les conditions liées à l’utilisation des fonds octroyés. Le plan de relance existant sera ainsi adapté en conséquence et présenté dès que possible.

Conférence virtuelle pour la branche

Ce vendredi s’est déroulée la très appréciée conférence virtuelle destinée à informer la branche au sujet de la situation actuelle. Les différents thèmes clés sont brièvement présentés ci-dessous. Vous pouvez réécouter l’intégralité de cette conférence virtuelle, ainsi que la session de questions-réponses, en cliquant sur ce lien. La prochaine conférence virtuelle à l’intention de la branche aura lieu le vendredi 15 mai à 10h00. Le lien pour y participer peut être obtenu sur demande par e-mail à: media@switzerland.com.

Choisir le moment opportun pour la commercialisation

Alors que dans de plus en plus de pays, les mesures de confinement sont progressivement assouplies/levées, la question de savoir à quel moment il conviendra de (re)commencer à commercialiser la Suisse sur un marché donné devient de plus en plus brûlante. A cet effet, Suisse Tourisme a développé un «système d’indicateurs de marchés» qui regroupe diverses données et les synthétise dans un format de présentation clair. Les résultats peuvent être filtrés par marché. L’évolution du classement Alexa de la fréquentation des principales plateformes touristiques de réservation en ligne, ainsi que des informations concernant les prévisions économiques, les visas et les avertissements des différents gouvernements relatifs aux voyages à l’étranger, font partie des nouveautés introduites dans ce système d’indicateurs. Ce dernier est toujours disponible pour les membres de ST sur STnet: lien direct.

Premiers assouplissements également pour les événements professionnels

Depuis le 1er mai, les hôtels sont à nouveau autorisés à proposer et à organiser des séminaires ayant un caractère de réunion (les participants doivent avoir une relation spécifique, par exemple des collègues de travail, membres du conseil d’administration, etc.). Le nombre de participants n’est pas limité
(< 1’000), pour autant que les règles d’hygiène et de distanciation (définies dans un concept de protection) soient respectées. Tous les participant(e)s aux séminaires ne doivent pas passer la nuit à l’hôtel, les séminaires destinés à des externes sans hébergement sont également autorisés. Il est important qu’il s’agisse d’un séminaire (défini comme «ayant caractère de réunion») et non d’un séminaire de type cours d’enseignement (où les participants n’ont aucun lien entre eux) ou d’un événement. Ces derniers sont toujours interdits. Les détails de ce règlement sont disponibles sur le site d’HotellerieSuisse: lien direct.

Premières lueurs d’espoir sur les marchés

Grâce aux d’information en provenance des 32 bureaux de ST dans le monde, il est possible d’avoir une bonne vue d’ensemble des derniers développements. Il est intéressant de noter que les marchés du sud de l’Europe (Espagne, Italie, France) sont, d’une part, fortement affectés par la pandémie de Covid-19 et auront donc tendance à rouvrir leurs frontières plus tard, mais ont, d’autre part, un tourisme indigène important, de sorte que leurs habitant(e)s renonceront sans doute largement aux voyages à l’étranger.

La situation est différente dans les marchés d’Europe du nord (Allemagne, Benelux, pays nordiques), qui auront, eux, tendance à rouvrir leurs frontières plus tôt, et dont les habitants se rendent traditionnellement souvent à l’étranger. Ces marchés présentent donc un potentiel plus important pour les voyages en Suisse au cours du second semestre 2020. Ces informations, ainsi que d’autres détails, sont disponibles dans l’aperçu complet des marchés présenté aujourd’hui, qui peut être téléchargé ci-dessous.

Actualisation I 4 mai 2020, 16h00 

Enquête auprès de la branche : des attentes modérées

La semaine dernière, l’Institut de Tourisme de la HES-SO Valais-Wallis à Sierre a réalisé une seconde enquête auprès de la branche pour le compte d’HotellerieSuisse, de Suisse Tourisme et d’autres organisations du secteur sous l’égide de la FST. Les résultats complets sont désormais disponibles et les attentes sont modérées. En ce sens, les prévisions pour l’été demeurent encore très prudentes, avec des taux d’occupation de 24% pour l’hôtellerie et de 42% dans le secteur para-hôtelier. Les villes de Genève et Zurich craignent, quant à elles, des taux d’occupation encore plus bas.

Dans ce tableau de bord, les résultats peuvent être filtrés par région et par secteur d’activités : https://coronavirus.tourobs.ch/Survey/HSRecapApril

Présentation du plan de relance lors de la conférence d’information destinée à la branche

La prochaine conférence hebdomadaire informative liée au Covid-19 pour la branche touristique aura lieu vendredi 8 mai 2020, à 10 heures. À cette occasion, le plan de relance et sa mise en œuvre seront présentés. Pour y participer, veuillez faire la demande par e-mail à media@switzerland.com.

La présentation et l’enregistrement de l’édition du vendredi 1er mai 2020 peuvent être téléchargés via ce lien :

https://srv12-zrh.switzerlandtourism.ch/_4ZZEwp5BtstN0R

Actualisation I 30 avril 2020, 17h00 

Sortie du confinement

Le 29 avril 2020, le Conseil fédéral a esquissé les étapes sur le chemin du déconfinement pour la branche du tourisme. Suisse Tourisme se réjouit de l’ouverture des restaurants et des musées dès le 11 mai. C’est un premier pas important. Autre aspect positif : le Conseil fédéral se prononcera sans tarder sur l’ouverture des attractions touristiques, des remontées mécaniques et des compagnies de navigation (le 8 juin). La branche assume pleinement sa responsabilité, elle développera et mettra en place les mesures de protection. La saison d’été peut donc avoir lieu – même dans ce contexte très particulier.

Enquête auprès de la branche : vague de faillites en perspective

La semaine dernière, l’Institut de Tourisme de la HES-SO Valais-Wallis à Sierre a mené une deuxième enquête auprès de la branche pour le compte d’HotellerieSuisse, de Suisse Tourisme et d’autres organisations du secteur sous l’égide de la FST. Les résultats sont inquiétants : une probabilité de faillite d’environ 24% des entreprises (hôtellerie) et même de 28% (gastronomie) est à craindre, ce qui représente un total de 3’200 entreprises menacées. Le taux d’occupation dans l’hôtellerie devrait tomber à quelque 9% au mois de mai. Les résultats complets seront publiés demain, vendredi 1er mai. Ces résultats seront également présentés lors de la conférence hebdomadaire destinée à la branche organisée par ST le 1er mai à 10 heures (lien de participation via media@switzerland.com). Les résultats de l’enquête et les tableaux d’évaluation seront à leur tour publiés sur cette page en début de semaine prochaine.

Checklists pour les procédures de réouverture

La branche du tourisme est désormais invitée à définir la mise en œuvre des règles d’hygiène et de distanciation dans le cadre de ses propres concepts de protection. Dans ce contexte, de nouvelles interrogations concernant des détails surviennent continuellement. Les associations sectorielles sont les plus aptes à leur apporter des réponses. En particulier, HotellerieSuisse, Gastrosuisse et les remontées mécaniques suisses ont publié sur leurs sites web des checklists, parfois très étoffées, au sujet de la réouverture et les mesures à prendre. Voir ci-dessous les liens vers les pages respectives de ces associations :

Actualisation I 24 avril 2020, 15h00 

Conférence hebdomadaire informative destinée à la branche

Comme chaque vendredi, la conférence hebdomadaire d’information au sujet du Covid-19 pour la branche a eu lieu aujourd’hui. Au programme : actualisations en provenance des marchés et différentes perspectives sur l’issue du confinement. L’enregistrement de cet appel, y compris la session de questions-réponses, et la présentation peuvent être téléchargés ici.

La prochaine conférence aura lieu le vendredi 1er mai à 10h00. Le lien d’accès peut être obtenu par e-mail via media@switzerland.com.

Sommet du tourisme suisse 26.04.2020

La présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, a invité les auteurs de la lettre ouverte au Conseil fédéral, soit les onze principales associations de l’industrie du tourisme, à un échange à Berne. À cette occasion, les différents scénarios possibles de sortie du confinement du secteur touristique devront être esquissés. Les mesures de marketing et le positionnement seront également à l’agenda, raison pour laquelle Suisse Tourisme y participe. La branche touristique attend du Conseil fédéral qu’il communique rapidement après le sommet sur les étapes, les dates et les conditions pour débuter la saison d’été.

Profils des hôtes après le Covid-19

Il est impossible d’estimer le nombre de visiteurs que nous pourrons accueillir cet été. En revanche, le profil des hôtes peut être défini selon 3 catégories :

1. Les pragmatiques : ils prennent la vie comme elle vient et veulent voyager le plus vite possible, même si cela comporte certains risques.

2. Les procrastinateurs : ils voudraient voyager, mais sont encore un peu hésitants en raison des nombreuses incertitudes.

3. Les inquiets : ils voient généralement les dangers plutôt que les opportunités et ne voyageront que lorsque tout sera complètement sûr.

Cet été, la Suisse accueillera principalement les hôtes « pragmatiques ». Ces derniers ont besoin d’offres rapidement disponibles et réservables.

Beaucoup de Suisses sont encore assez hésitants. Mais dès qu’ils disposeront d’un agenda de sortie de confinement précis et qu’ils seront à même d’évaluer la disponibilité des offres, ils réserveront eux aussi. Ils ont donc besoin de confirmations et d’encouragements.

La petite portion d’inquiets ne voyagera probablement pas beaucoup cette année, tout au plus feront-ils quelques excursions. Ce groupe doit être convaincu par le biais d’histoires et de photos montrant des hôtes heureux en voyage.

2020 : un été suisse

On parle beaucoup en ce moment du fait que l’été 2020 appartiendra aux hôtes suisses. Fondamentalement, nous partageons cette opinion. C’est pourquoi, dans quelques semaines, nous nous adresserons intensivement aux hôtes suisses à l’aide de la communication “Nous avons besoin de Suisse“. Mais Suisse Tourisme doit veiller à garder une vision globale. Raison pour laquelle nous souhaitons accueillir également des voyageurs étrangers dès 2020, et pour que la situation revienne à la normale en 2021, nous devons aussi mettre en place les mesures de marketing sur les marchés lointains dès 2020. Cette phase stratégique est expliquée en détail dans le plan de relance. Ce dernier est actuellement en cours de finalisation et d’approbation et sera présenté plus en détail le 8 mai.

Actualisation I 17 avril 2020, 15h00 

La branche touristique demande une sortie de confinement anticipée

C’est un signal réjouissant pour la Suisse que les dispositions prises dans la lutte contre Covid-19 portent leurs fruits et que les mesures de confinement puissent donc être assouplies petit à petit. L’ensemble de la branche du tourisme continuera bien évidemment à se conformer aux exigences du Conseil fédéral. Néanmoins, le tourisme suisse sera extrêmement touché si les restaurants, les hôtels et les offres touristiques doivent effectivement rester fermés jusqu’au 8 juin minimum. La menace existentielle qui pèse sur de nombreuses entreprises, voire sur l’ensemble du secteur, ne faiblit pas. C’est pourquoi les restrictions doivent être levées d’urgence avant l’échéance du mois de juin, tout en respectant les règles d’hygiène et de distanciation.

Informations de première main provenant de la branche

Malgré une séance de questions-réponses d’une demi-heure, toutes les questions n’ont pas pu trouver de réponse lors du ST Recovery Talk de mercredi. Dans l’intervalle, toutes les questions ont reçu une réponse écrite. Le document correspondant ainsi que l’enregistrement de l’ensemble du Recovery Talk (avec Live-Q&A-Session) sont disponibles sur la page STnet de l’événement.

Vendredi prochain, le 24 avril 2020, à 10 heures, la conférence téléphonique hebdomadaire d’information à la branche aura à nouveau lieu, comprenant un bilan de la situation actuelle. La connexion se fait via un lien spécifique et cet appel est ouvert à tous les DMO et prestataires. Il sera également enregistré et pourra être téléchargé par la suite. Le lien de participation peut être demandé auprès de media@switzerland.com.


Actualisation I 15 avril 2020, 15h00 

Le système d’indicateurs des marchés est prêt

Le département des études de marché de Suisse Tourisme a développé un système d’indicateurs qui permet de déterminer quel est le meilleur moment pour lancer des activités de marketing sur un marché. Ce système regroupe, entre autres, des données issues des tendances de Google, des demandes de visas, du nombre de cas de Covid-19, des visites sur le site web MySwitzerland.com, ainsi que des prévisions de nos responsables des marchés. Les données sont présentées de manière claire sous forme de tableau et peuvent être filtrées par marché. Cet outil est désormais disponible pour les membres de ST sur STnet.ch dans l’espace qui leur est réservé. Lien direct

1250 participant(e)s en ligne pour le «ST Recovery Talk»

Ce 15 avril 2020, la présidente de ST, Brigitta M. Gadient, a ouvert officiellement la conférence virtuelle «ST Recovery Talk», suivie par une intervention du conseiller fédéral Guy Parmelin. Ce dernier a appelé la branche à se concentrer en priorité sur le futur et a promis, en considérant la situation actuelle comme une leçon, de s’engager à l’avenir pour des processus plus efficaces, des investissements plus sûrs et une plus grande flexibilité. Martin Nydegger et Urs Eberhard ont ensuite donné un aperçu détaillé du plan de relance prévu par ST, dont la deuxième phase débutera bientôt. La campagne, avec le slogan “Nous avons besoin de Suisse” et le film qui l’accompagne, ont été présentés pour la première fois. L’enregistrement de l’intégralité du «ST Recovery Talk», comprenant les réponses formulées par écrit lors de la session de questions-réponses en direct, est disponible sur STnet. Lien direct

Contribution financière de la Confédération

En étroite concertation avec la branche et le SECO, Suisse Tourisme a défini le cadre de la contribution fédérale destinée à la promotion de la demande. Cette mesure vise à permettre un large déploiement d’activités de marketing supplémentaires efficaces en 2020-22. Elle est composée de deux parties distinctes :

Le programme de relance de la Confédération doit comprendre 40 millions de francs suisses destinés spécifiquement au financement de la campagne de relance 2020-22, avec une participation minimale des partenaires touristiques.

Par ailleurs, la Confédération devrait verser aux partenaires touristiques une aide unique de 27 millions de francs destinés à couvrir leurs investissements en matière de marketing en 2021.

Ces propositions sont soutenues par les Commissions de l’économie et des redevances (CER) des deux Chambres fédérales.

Actualisation I 9 avril 2020, 14h00 

Importantes évolutions sur les marchés

Grâce aux informations du terrain fournies par les 32 bureaux de ST dans tous les marchés d’origine, il est possible d’avoir une bonne vision d’ensemble de l’évolution sur les différents marchés. Ces aspects sont particulièrement importants, car après une crise, les hôtes voyagent généralement d’abord à l’intérieur de leur propre pays, avant de planifier à nouveau un voyage de longue distance (vers la Suisse). À cet égard, des premiers signes optimistes sont observés en Chine. L’aperçu complet de la situation sur les marchés peut être téléchargé ici (en anglais).

Diverses plates-formes en ligne

Afin de surmonter cette période de confinement et ses suites, la branche propose nombre d’idées créatives. Il est primordial que ces initiatives soient vues, entendues et également, qu’elles puissent être soutenues. Pour ce faire, HotellerieSuisse tient, par exemple, à jour un répertoire de tous les hôtels ouverts, avec une rubrique spéciale “openhotels” (https://www.hotelleriesuisse.ch/openhotels). La plateforme de la Banque Raiffeisen (www.heroslocaux.ch) permet, quant à elle, de réunir initiatives de soutien locales et donateurs. Le site www.helpgastro.ch, lancé par Gastrosuisse, Unilever, Coca-Cola et diverses brasseries suisses a pour but d’apporter une contribution aux établissements de restauration via des bons. Enfin, “Amore Ticino” prête main-forte aux hôtels tessinois (www.amoreticino.ch).

« Restez chez vous! »

Le message est clair et connu de tous/toutes: les Suisses/Suissesses sont priés de rester chez eux, en particulier durant le week-end de Pâques à venir.  L’industrie du tourisme se joint à cet appel du Conseil fédéral. Même si nous serions ravis d’accueillir des voyageurs dans toute la Suisse, ST continue à s’abstenir de donner des conseils d’excursions ou de proposer des offres de Pâques. En revanche, nous invitons les hôtes potentiels à rêver et à voyager virtuellement. Ainsi, il existe dans toute la Suisse une large palette d’escapades virtuelles, dont une sélection est disponible sur MySwitzerland. Participez et invitez les hôtes à s’évader virtuellement dans votre région. #dreamnowtravellater.

Invitation au « ST Recovery Talk »

Malheureusement, nous ne pouvons pas nous réunir cette année à Arosa pour la Journée Suisse des Vacances 2020, comme prévu initialement. Mais aujourd’hui plus que jamais, nous souhaitons saisir cette occasion pour renforcer nos liens avec vous. Le 15 avril 2020 à 14h00, notre présidente, Brigitta M. Gadient, notre directeur, Martin Nydegger, ainsi que notre responsable des marchés, Urs Eberhard, vous informeront de l’état d’avancement de notre «Recovery Plan» 2020-21. À cette occasion, nous aurons le plaisir d’accueillir également pour une allocution spéciale le conseiller fédéral Guy Parmelin. La discussion au sujet du plan de relance de ST sera complétée par une séance de questions-réponses interactive avec Martin Nydegger. LIEN vers la page de l’événement

Actualisation I 3 avril 2020, 17h00 

Tourisme d’affaires également fortement impacté

Dans le secteur du tourisme d’affaires et de congrès, ce sont les grandes villes qui sont les plus touchées. Elles ont été frappées par l’arrivée du Covid-19 alors que la haute saison s’apprêtait à commencer. À leur tour, les petites villes sont très affectées, où l’absence de voyages de groupe et d’événements d’entreprise se fait particulièrement ressentir. D’une manière générale, tous les événements commerciaux jusqu’à la fin du mois de juin ont été annulés, reportés ou organisés virtuellement. La branche est néanmoins très sollicitée en ce qui concerne la réorganisation, la gestion des relations et la planification. Il n’est pas prévu que les événements aient lieu avant le quatrième trimestre ou même avant 2021. Une vue d’ensemble complète concernant les événements dans le domaine du tourisme d’affaires, ainsi que les mesures de marketing actuelles y relatives peut être téléchargée ici (en anglais).

Appel à la saisie de données

En collaboration avec HotellerieSuisse et Gastrosuisse, Suisse Tourisme a lancé un appel à toute la branche afin de continuer à répondre aux sondages et en particulier à remplir la statistique de l’hébergement de l’OFS, même en cas de fermeture d’un établissement. Seul un solide recueil de données et chiffres permettra aux organisations du secteur de fournir un soutien ciblé aux entreprises et de justifier les revendications politiques. HotellerieSuisse tient également un répertoire de tous les hôtels ouverts, qui ne peut être utile que si tous les établissements s’y enregistrent. Plus d’informations sur : www.swisshoteldirectory.ch

Conférence hebdomadaire informative destinée à la branche

Lors de la conférence hebdomadaire informative destinée à la branche de ce jour, divers sujets pertinents ont été nouvellement abordés et différentes actualisations ont été transmises aux participants. La présentation diffusée lors de cet appel peut être téléchargée ici (en anglais).

La prochaine conférence téléphonique aura lieu le 24 avril. Avant cela, un “Recovery Talk” digital se déroulera le 15 avril 2020, comprenant des informations actuelles sur la situation et le plan de relance ainsi qu’une séance de questions-réponses. Des détails seront publiés ici en temps utile.

“Restez à la maison”

Ce week-end ensoleillé et surtout les vacances de Pâques à venir pourraient inciter à faire des excursions ou des petites escapades. Suisse Tourisme se conforme aux instructions du Conseil fédéral et aux dispositions cantonales et communales en appelant les gens à “rester chez eux”. ST ne prodigue pas de conseils d’excursion ni de recommandations de voyage en cette période, mais invite la population à voyager dans son imagination ou virtuellement via l’ordinateur, selon la devise «Dream now – travel later». ST remercie chaleureusement toute la branche d’avoir à son tour soutenu et mis en œuvre ce message stratégique avec créativité.

Actualisation 27 mars 2020, 17h00

Sondage auprès de la branche: plus de 90% de pertes de chiffre d’affaires sont attendues

Suisse Tourisme, en collaboration avec HotellerieSuisse et la Haute école de gestion à Sierre, a mené une nouvelle enquête auprès de la branche cette semaine. 57% de tous les acteurs interrogés du secteur touristique sont actuellement fermés en raison de la situation liée au Covid-19. Les hôtels s’attendent à une baisse du chiffre d’affaires de plus de 90 % en avril, et encore un recul de 73 % en mai. Les entreprises les plus touchées se trouvent dans les villes ainsi qu’au Tessin. Ces chiffres et d’autres résultats figurent dans le rapport complet, disponible ici (en allemand).

En outre, la Haute école a créé un tableau de bord en ligne qui permet de filtrer et visualiser les résultats (par région ou type d’entreprise). Il peut être consulté via ce lien: https://sphinxvipmanager.hevs.ch/tiny/v/fu5Qafh1V7 (général)
https://sphinxvipmanager.hevs.ch/tiny/v/lSkLARwpWt (focus sur le secteur de l’hôtellerie)

Modalités de paiement

Suisse Tourisme a défini de nouvelles conditions de paiement avec ses partenaires touristiques. L’accent est mis sur la solidarité et le soutien aux partenaires qui subissent de fortes pressions économiques actuellement. Dans le même temps, ST doit garantir ses propres liquidités afin de pouvoir financer les prochaines mesures de relance à l’aide de ses ressources internes. Cet exercice d’équilibre est désormais défini par un règlement clair, qui s’appuie sur les outils existants. Le règlement peut être téléchargé ici.

Conférence hebdomadaire informative destinée à la branche

Comme chaque vendredi depuis plusieurs semaines, la conférence hebdomadaire informative destinée à la branche touristique au sujet du Covid-19 a eu lieu aujourd’hui et a été plus suivie que jamais. Au programme : actualisation des pronostics des marchés et de leur développement, retours suite au sondage mené auprès de l’industrie (voir ci-dessus) et mise à jour du plan de relance de Suisse Tourisme. La présentation complète, comprenant les informations actuelles des marchés, est consultable ici (en anglais). Toute personne intéressée à participer à la prochaine conférence hebdomadaire est priée de s’adresser à media@switzerland.com.

Dream now – travel later

La campagne d’empathie de Suisse Tourisme avec pour devise “Dream now – travel later” est diffusée principalement via les médias sociaux et a déjà reçu un accueil très positif à l’international. Ainsi, la vidéo d’ambiance continue d’être partagée activement sur les différentes plateformes. Cette dernière peut bien entendu être utilisée par tous les acteurs du secteur touristique et être intégrée dans leurs canaux de communication. Cette vidéo est disponible sur les pages Facebook et Instagram de myswitzerland et peut également être téléchargée ici.

Actualisation I 20 mars 2020, 16h00 

Prévisions actuelles impossibles

Suisse Tourisme a décidé de ne pas mettre à jour les prévisions (dernière version datée du 13 mars 2020) et ce, jusqu’à nouvel ordre. Le tourisme étant pratiquement au point mort dans le monde entier, il est infondé de faire des hypothèses dans ce contexte, car les pronostics qui en résulteraient seraient purement spéculatifs.

Par ailleurs, Suisse Tourisme utilisera son expertise en matière d’études de marché et sa présence à l’international afin de développer un système d’indicateurs de marchés. Grâce à cela, il sera possible de documenter l’état des différents marchés et de soutenir les prises de décisions quand le moment sera venu de relancer les activités de commercialisation. Les premières conclusions sont attendues dans les semaines à venir.

Adaptation de la communication

En raison de la situation actuelle et vu que les voyages ne sont possibles que dans une mesure très limitée, Suisse Tourisme a décidé de réduire la communication et, pour l’instant, de s’abstenir de déclarations commerciales. En outre, l’état de la pandémie et les mesures de prévention ne sont ni relayées, ni commentées et aucune offre touristique actuelle n’est transmise aux hôtes ou aux médias.

Le message principal est “Dream now – travel later”, accompagné du texte suivant : “Malheureusement, il n’est pas possible de voyager en Suisse pour le moment, cependant, il est permis de rêver, de se laisser inspirer et de faire des projets. C’est pourquoi nous vous proposons de faire venir la Suisse chez vous – en partageant de belles photos, des vidéos émouvantes et des récits divertissants.”

Les directives actuelles de communication de ST (en anglais uniquement) sont disponibles au téléchargement ci-dessous et peuvent également être partagées et mises en application.

Conférence téléphonique pour la branche

Depuis un mois, Suisse Tourisme organise chaque vendredi matin une conférence téléphonique destinée aux professionnels du secteur touristique. Cet appel virtuel est utilisé pour l’échange d’informations et la communication. La présentation de la conférence téléphonique d’aujourd’hui et son enregistrement peuvent être téléchargés via ce lien.

Le prochain rendez-vous téléphonique aura lieu vendredi 27 mars 2020 à 10 heures.

La connexion à cette conférence se fait par le biais d’un lien et est ouverte à tous les DMO et prestataires. La conversation sera également enregistrée et pourra être téléchargée par la suite. Le lien de participation peut être commandé via media@switzerland.com.

Actualisation I 18 mars 2020, 16h00 

Journée Suisse des Vacances 2020 – Save the date

La Journée Suisse des Vacances 2020 n’aura PAS lieu à Arosa les 15 et 16 avril. Toutefois, Suisse Tourisme invite les participants à réserver l’après-midi du 15 avril 2020 dans leur agenda. Le programme de cet après-midi sera communiqué dès que possible.

Télétravail pour les collaborateurs/-trices de Suisse Tourisme

Alors que la plupart des collaborateurs/-trices de Suisse Tourisme en Chine a pu regagner ses bureaux, pratiquement toutes les autres équipes de ST travaillent pour l’instant à distance. Cela vaut également pour le siège de Zurich. Néanmoins, tous les départements sont atteignables comme d’habitude et les équipes plus engagées que jamais pour le tourisme suisse, afin de lui donner un nouveau départ plein d’élan dès la fin de l’épidémie de Covid-19. Ces dernières informent régulièrement les partenaires au sujet de la situation actuelle et de l’état des activités prévues initialement.

Baromètre de la branche

Suisse Tourisme et HotellerieSuisse ont décidé conjointement de fusionner leurs sondages auprès de la branche touristique. Ainsi, les deux organisations interrogeront dorénavant ensemble les prestataires au sujet de leurs prévisions. Le prochain sondage d’HotellerieSuisse suivra lundi prochain et les résultats seront disponibles d’ici le 27 mars 2020.

Informations sur les transports publics

De nombreux itinéraires touristiques des transports publics ont déjà été interrompus. À partir de demain jeudi, les transports publics seront considérablement réduits et les liaisons internationales supprimées. Outre les changements d’horaires, des questions se posent sur les fermetures d’exploitation, les modifications de réservations et les annulations. Notre partenaire “Swiss Travel System SA” a mis en place une page d’information détaillée à ce sujet: www.mystsnet.com/corona

Actualisation I 13 mars 2020, 17h00 

Journée Suisse des Vacances et activités de ST

Sur la base de la décision du Conseil fédéral, la Journée Suisse des Vacances 2020 n’aura PAS lieu à Arosa les 15 et 16 avril. Des informations ultérieures seront communiquées à ce sujet en début de semaine prochaine.

En conséquence, le Key Partner Meeting du 16 avril 2020 n’aura donc PAS lieu.

Monitoring de la branche 

Depuis cette semaine, Suisse Tourisme (ST) effectue un sondage hebdomadaire de l’industrie touristique. Au total, 844 entreprises et prestataires touristiques ont participé au premier tour de cette enquête. En moyenne, les établissements d’hébergement ont enregistré une baisse de 29,4 % du taux d’occupation par rapport à la même période de l’an dernier. À noter que les villes ont été touchées dans une mesure supérieure à la moyenne avec une baisse du taux d’occupation de 50,6 %. Dans l’ensemble de la Suisse, 24,7 % des établissements ont déjà reçu des annulations à ce jour, et près d’un tiers des établissements sondés s’attendent à des annulations dans les 30 prochains jours. Là aussi, les villes sont beaucoup plus touchées avec plus de 50 % d’annulations prévues. En outre, dans les villes, 90 % des participants au sondage ont déclaré avoir subi des pertes de chiffre d’affaires dans les sept derniers jours.

Les résultats détaillés de ce sondage peuvent être téléchargés et consultés ici :

Réajustement des estimations

Sur la base des évolutions actuelles, des réactions en provenance des marchés, des résultats du sondage de l’industrie de ST et de l’enquête auprès des membres de HotellerieSuisse, ST a revu ses estimations. D’une part, les premiers signes de reprise en Asie entraîneront une baisse moins dramatique des nuitées de l’hôtellerie en provenance d’Asie que prévu. D’autre part, l’interdiction d’entrée imposée par les États-Unis et la réduction des vols vers l’Amérique du Nord qui en découle, engendreront une baisse nettement plus importante du nombre de visiteurs en provenance des Amériques. 

En conséquence, les répercussions économiques ont dû être revues à la baisse. La progression des hôtes suisses ne devrait plus connaître de croissance, tandis que la baisse des nuitées hôtelières en provenance de l’étranger devrait s’élever à -3,9 millions de CHF en 2020, ce qui entraînera une perte de CHF 920 millions de retombées touristiques.

Actualités en provenance des marchés

ST est en contact étroit avec ses équipes travaillant dans les différentes filiales au sein de 22 marchés à travers le monde. Trois aspects sont continuellement examinés de près: la situation générale sur place, les conditions des employés de ST et l’état des activités de marketing. Le présent état des lieux des marchés peut être téléchargé ici :

Succès pour le Swiss Winter Camp Asia 

La semaine dernière, le premier «Swiss Winter Camp Asia» a eu lieu à Laax. À cette occasion, 17 passionnés de sports d’hiver en provenance de Chine, Corée, Japon, Inde, Singapour et Thaïlande ont découvert l’hiver suisse à l’invitation de ST et Laax.

Le camp a été un défi, surtout pour les structures d’accueil et d’organisation locales, compte tenu du nombre important de cas de coronavirus sur place. Toutefois, ces derniers sont parvenus à mettre à l’aise les participants au camp grâce à leur hospitalité irréprochable. Les recommandations de l’OFSP ont été appliquées de manière rigoureuse à Laax, une station toujours caractérisée par une culture de l’accueil ouverte et chaleureuse.


Actualisation I 6 mars 2020, 17h45 

Actualisation des pronostics   

Les scénarios de la fin février ont été quelque peu rattrapés par la réalité. Ils sont désormais remplacés par une nouvelle évaluation des évolutions futures. Suisse Tourisme a établi des pronostics de l’évolution des nuitées jusqu’en 2022 sur la base des données actuellement disponibles, en combinaison avec les valeurs de référence des crises passées, les retours des marchés et de la branche, les prévisions externes ainsi que les corrélations existantes : 

Suissepositif
Marchés prochesrecul modéré
Marchés lointainsrecul important (Asie), léger recul (Amérique du Nord)
Événements commerciauxbaisse légère
Temps de récupération2 ans (Asie 2-3 ans)

Ci-dessous se trouve également une représentation graphique des pronostics, d’abord pour 2020, puis pour la période de 2020 à 2022 : 

Sur la base de ces prévisions, une première estimation de l’impact financier en 2020 peut être établie. Suisse Tourisme part du principe que d’ici la fin de l’année, les hôtes suisses généreront environ 400 000 nuitées de l’hôtellerie de plus, ce qui correspond à un chiffre d’affaires touristique supplémentaire d’environ 56 millions de CHF. 

En revanche, les hôtes en provenance de l’étranger généreront environ 2,1 millions de nuitées hôtelières en moins, ce qui représente une perte d’environ 532 millions de CHF de retombées touristiques. Dans l’ensemble, le Covid-19 devrait entraîner une perte d’un demi-milliard de francs de recettes touristiques en 2020. 

Report des campagnes de marketing 

La nouvelle campagne d’été de Suisse Tourisme, élaborée en collaboration avec les partenaires touristiques, s’apprête à être lancée dans toute l’Europe. En concertation avec les différents marchés et les partenaires, il a été décidé de reporter le lancement de la campagne de marketing d’été et de « Win-back-Europe ». La campagne ne sera pas annulée, mais sera lancée activement d’ici quelques semaines. La date sera déterminée en fonction de l’attention maximale accordée aux messages de la campagne et de la plus grande disponibilité possible des hôtes pour les réservations.  

Le report d’une campagne soulève bien entendu quelques interrogations. C’est pourquoi Suisse Tourisme a établi une checklist afin que ces questions soient traitées de manière uniforme.

Événements et congrès impactés 

Le Conseil fédéral a décidé d’interdire les manifestations de plus de 1 000 participants jusqu’au 15 mars. Ce dernier décidera le 13 mars d’une éventuelle extension de cette restriction.  

Les manifestations comptant entre 150 et 999 participants doivent être approuvées par les cantons. Il existe des différences considérables entre les cantons et les critères sont constamment revus en fonction de l’évolution de la situation. La consultation de l’autorité de santé cantonale est donc fortement recommandée. Suisse Tourisme/SCIB apporte son soutien en cas d’incertitudes et peut prêter assistance lors de la procédure de validation (via scib@switzerland.com ).  

La Journée Suisse des Vacances aura bien lieu 

La Journée Suisse des Vacances ainsi que les manifestations annexes, auront bien lieu à Arosa les 15 et 16 avril 2020.  

Suisse Tourisme se conforme aux dispositions et aux recommandations des autorités en ce qui concerne leur exécution. La situation sera réévaluée à la suite de la prochaine décision du Conseil fédéral. 


Actualisation I 3 mars 2020, 17h00

Annulation d’événements prévus

Suisse Tourisme est de plus en plus fréquemment confrontée à la situation de devoir décider de la tenue ou de l’annulation d’événements prévus. Ceci concerne tant son siège à Zurich que ses filiales dans 22 marchés étrangers. C’est pourquoi le groupe de travail de ST a élaboré une checklist, afin de préciser quels événements doivent être annulés et lesquels peuvent encore se dérouler. Cette liste indique également comment procéder en cas d’annulation. Elle est mise à disposition des destinations et prestataires touristiques et peut être téléchargée ici.

Événements en Italie et dans les pays du Golfe

La situation en Italie est très complexe et se caractérise par une nouvelle escalade de mesures. La responsable du marché italien a décidé – conformément aux recommandations des autorités et en consultation avec les partenaires et les participants – d’annuler une série d’événements destinés aux médias à partir de la mi-mars.

Dans les pays du Golfe, la situation est pour l’instant assez calme, mais l’incertitude, notamment en raison de la proximité de l’Iran, est perceptible et freine les déplacements. Des mesures sélectives ont été prises et des avertissements diffusés à l’attention des voyageurs. Toutefois, aucun événement n’a (encore) été annulé. Pour cette raison, le responsable du marché a décidé d’examiner tous les événements prévus dans le calendrier de ST au cours des deux prochains mois et, si possible, de les maintenir. 

Deuxième conférence téléphonique pour la branche

La situation concernant l’épidémie de coronavirus demeure complexe et évolue très rapidement. Dans ce contexte, la communication et l’échange d’informations réguliers sont d’autant plus importants. Ainsi, Suisse Tourisme organisera cette semaine une deuxième conférence téléphonique via Microsoft Teams. L’objectif de cette session d’une demi-heure est de donner un bref aperçu de l’état actuel des informations, de répondre aux questions des participant/-es et d’échanger au sujet de l’impact de l’épidémie. Cette conférence téléphonique se déroulera le

vendredi 6 mars 2020 de 9h30 à 10h00.

Un lien sera envoyé pour permettre la participation à cette conférence. Les principales organisations touristiques et membres de la Conférence des directeurs/-trices d’offices régionaux du tourisme (CDR) sont directement invités. Elle est également ouverte aux autres DMO et aux prestataires touristiques. L’enregistrement de cette conférence sera ensuite disponible au téléchargement. Le lien de participation peut être demandé à l’adresse: media@switzerland.com


Actualisation I 28 février 2020, 17h00 

Situation actuelle dans le monde
En Chine, les premiers signes d’une légère stabilisation se font sentir. Pour la première fois, on compte moins de nouvelles infections en Chine qu’ailleurs dans le monde. À Hong Kong, l’équipe ST est de retour au bureau. Une telle étape sera également bientôt franchie à Pékin et à Shanghai. 

Singapour annonce, pour sa part, avoir réussi à contenir la propagation du virus. En Corée du Sud, notre équipe est de retour au bureau depuis cette semaine, tandis qu’au Japon, tous les événements non obligatoires ont été annulés. 

En Italie, le foyer de contagion semble ne pas avoir encore été maîtrisé. Toutes les activités de ST ont été réduites en conséquence. La planification actuelle se base sur les instructions du ministère de la santé. Dans d’autres pays, des mesures sont soit à l’étude, soit déjà prises. 

Situation actuelle en Suisse
Les recommandations formulées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) restent nos lignes directrices. Celles-ci décrivent une “situation particulière”. Les infections individuelles enregistrées jusqu’à présent étaient prévisibles et peuvent être traitées. Il n’y a en outre pas de foyer de contagion en Suisse. Afin de préserver la situation actuelle, le Conseil Fédéral a décidé, à titre préventif, d’annuler tous les événements de grande ampleur d’ici au 15 mars.

Les effets de ces mesures sur le tourisme se font surtout sentir dans les régions les plus touchées par ces annulations. Toutefois, la situation actuelle n’a dans l’ensemble qu’un impact modéré sur le tourisme.

En revanche, les effets indirects des annulations de petits événements, de conférences, de séminaires, de voyages individuels ou de voyages d’entreprise se font de plus en plus sentir. Ces derniers ne peuvent pas encore être quantifiés.

Comportement à adopter avec les hôtes
Il est important qu’en tant que pays à vocation touristique, nous maintenions notre culture de l’accueil même en ces temps difficiles. L’exclusion de certains hôtes ou de certaines nationalités ne correspond pas à notre conception commune de l’hospitalité. 

HotellerieSuisse a dressé un inventaire complet du comportement recommandé en matière de traitement des clients, d’annulations, de conditions de travail et d’autres questions encore. Celui-ci peut être consulté sur ce site web : https://www.hotelleriesuisse.ch/fr/pub/services/coronavirus.htm 

Quantification de l’impact
En se basant principalement sur la situation en Chine et en tenant compte du mois de février, les estimations suivantes peuvent être faites :

Estimation de ST pour le premier trimestre : environ -50 % de nuitées hôtelières d’hôtes en provenance de Chine.

Mois de février : -50’000 nuitées hôtelières, -19 millions de CHF de chiffre d’affaires touristique. 

Enquête auprès de la branche touristique menée par ST : en février, -2 % de nuitées relatives à l’ensemble des clients / marchés.

Enquête auprès des membres d’HotellerieSuisse : 51 % des sondés ont déjà eu ou prévoient des annulations.

Trois scénarios se dessinent.
Ligne bleue. 
Sans coronavirus, pronostic antérieur de ST. 
Ligne jaune. 
Normalisation de la situation dans les 4 à 8 semaines.
Ligne rouge. 
Normalisation de la situation au plus tôt dans 3 à 6 mois / après la saison d’été.


Sénario 1: Crise limitée à la Chine, ce scénario est déjà dépassé par les faits.

Scénario 2: Crise concernant l’Asie entière, apparaît vraisemblable.

Scénario 3 : le tourisme mondial est affecté, les signes en sont visibles : multiplication des foyers de contagion, restriction des voyages à grande échelle et réduction des activités globales, crainte mondiale de voyager – pour l’instant, trop de questions sont ouvertes, aucun pronostic qualifié n’est possible.


Actualisation I 25 février 2020, 17h00 

Évolution de la situation en Asie

Suisse Tourisme (ST) constate que la situation en Chine revient peu à peu à la normale. Les équipes de ST en Chine se concentrent donc principalement sur des projets qui auront lieu à moyen terme. Dans le même temps, la Corée du Sud est devenue un foyer de contagion important, où un grand nombre de nouvelles infections ont été enregistrées dans tout le pays en peu de temps. Pour l’instant, il est difficile de savoir comment la situation va évoluer, mais ST envisage des mesures immédiates telles que télétravail pour les équipes sur place et l’annulation d’événements. 

Nouveau foyer épidémique dans le Nord de l’Italie

La situation dans le nord de l’Italie est suivie de très près. Une partie de l’équipe ST travaille à domicile pour éviter les trajets en transports publics, tandis que le reste du personnel se trouve dans les bureaux. Les événements prévus en février ont été annulés conformément aux instructions du ministère de la santé. Les événements du mois de mars seront, quant à eux, examinés au cas par cas et en accord avec les autorités. Au vu de la situation actuelle en Italie, il est probable qu’un nombre croissant d’hôtes d’outre-mer annulent leur voyage vers l’Europe, puisqu’une une partie importante de leur séjour, qui devait se dérouler en Italie, doit être annulée. Toutefois, il n’est pas possible à l’heure actuelle d’estimer l’ampleur de ce volume.

D’une manière générale, la branche touristique suisse n’est pas touchée 

Une enquête non représentative de la branche réalisée à la mi-février a conclu qu’en raison de l’épidémie de coronavirus, l’industrie touristique suisse s’attend actuellement à une perte moyenne de 2 % de l’ensemble des nuitées de l’hôtellerie (tous marchés confondus) et à une baisse de 4,8 % de la fréquence des visiteurs.

Conférences téléphoniques informatives pour l’industrie touristique

ST met désormais en place une conférence téléphonique hebdomadaire comprenant des informations à l’intention des principales organisations et associations touristiques. En une demi-heure, un aperçu de l’état actuel de la situation sera donné, et, dans la mesure du possible, des réponses seront apportées aux questions. Une première conférence téléphonique aura lieu le vendredi 28 février 2020.


Actualisation I 18 février 2020, 17h30

Annulation de l’«Asia Trophy»

Suisse Tourisme continue à suivre l’évolution de la situation de près et est en communication constante avec les autorités chinoises et suisses. Sur la base de leur évaluation des risques, il a dès lors été décidé d’annuler l’«Asia Trophy», événement qui devait se dérouler en Suisse à la fin du mois de mars. En raison des restrictions de voyage et des précautions sanitaires recommandées, la tenue normale de la manifestation avec des participants venus de toute l’Asie est apparue improbable.

Développement intensif de marchés alternatifs

Dans divers marchés lointains, les grands voyagistes sont confrontés au fait de devoir annuler des voyages de groupe prévus en Asie et cherchent maintenant des offres alternatives. Les équipes de Suisse Tourisme sont donc en contact étroit avec les voyagistes de plusieurs pays, afin de les aider à (re)planifier à court terme des voyages de groupe et leur proposer des alternatives en Suisse. Cette initiative a reçu un écho particulièrement positif en Amérique du Nord et en Inde.


Actualisation I 11 février 2020, 18h00

Situation toujours tendue

La situation en Chine reste très tendue et caractérisée par de nombreuses incertitudes liées à l’évolution de l’épidémie. Cela a un impact sur le tourisme des Chinois(e)s vers l’étranger. Tous les voyages de groupe au départ de Chine continentale demeureront complètement interrompus jusqu’à fin mars; l’industrie du voyage mondiale connaît un fort ralentissement avec un volume minime de réservations et de voyages au départ de Chine. Compte tenu de la situation actuelle, Suisse Tourisme (ST) s’attend à ce que les pertes estimées pour la clientèle chinoise en Suisse (qui pourraient se traduire par un recul de jusqu’à 50% des nuitées hôtelières) perdurent jusqu’à la fin du 1er trimestre 2020.

Ajustements supplémentaires pour les activités de marketing de ST 

ST continue de suivre de très près les restrictions de voyage et les annulations de vols, afin de décider du maintien des activités de marketing prévues en Chine. La question de savoir si et sous quelle forme l’«Asia Trophy» pourra avoir lieu comme prévu fin mars ne sera pas tranchée avant le début de la semaine du 17 février.  D’autres activités ponctuelles seront adaptées ou reportées. Le «Swiss Winter Camp Asia» se tiendra comme prévu à Laax au début du mois de mars, la majorité des participant(e)s ne venant pas de Chine continentale.


Actualisation I 7 février 2020, 16h00

Activités de marketing annulées

Le roadshow de vente “Switzerland Travel Experience (STE)” qui aurait dû avoir lieu mi-février en Chine a déjà été annulé il y a une semaine. En raison de l’augmentation des restrictions en matière de voyages et des recommandations officielles visant à réduire le nombre d’événements, il est désormais clair qu’il ne sera plus possible de mener à bien les prochaines étapes de cette série de manifestations. Pour cette raison, les STE à Taiwan et en Asie du Sud-Est ainsi que les “Sales Calls” en Corée du Sud ont été supprimés.

Télétravail pour ST Chine

ST prévoit que les équipes des bureaux de Pékin, Shanghai et Hong Kong reprennent leurs activités la semaine prochaine, en travaillant à domicile. Les moyens technologiques actuels, comme les réunions via visioconférence et les discussions par messagerie instantanée, rendent le télétravail possible à tout moment.


Actualisation I 3 février 2020, 19h30

Réévaluation des effets possibles sur le tourisme

Sur la base des dernières informations du groupe Lufthansa concernant une prolongation de l’interruption des vols à destination de la Chine continentale, Suisse Tourisme (ST) a réévalué et ré-estimé l’impact potentiel que l’épidémie de coronavirus pourrait avoir sur le tourisme suisse. ST s’attend toujours à une baisse des nuitées hôtelières des hôtes chinois pouvant atteindre 50%. Toutefois, cette estimation est susceptible de varier considérablement d’une région à l’autre. Par ailleurs, tous les prestataires touristiques ne seront pas touchés dans la même mesure. Le facteur décisif en termes d’impact de l’épidémie sera avant tout l’évolution de la situation au-delà du mois de février.

Il est important de souligner que la priorité dans le cadre de cette crise sanitaire est de trouver une solution rapide, d’importance existentielle pour les personnes touchées. Les questions de son impact financier ne doivent jouer qu’un rôle très mineur dans ce contexte. Une éventuelle diminution du chiffre d’affaires touristique ne peut qu’être qu’estimée et non quantifiée avec précision. Compte tenu des restrictions imposées aux voyages aériens jusqu’à la fin du mois, une diminution de 50’000 nuitées d’hôtel des hôtes chinois pourrait être enregistrée en février (sur un total de 3,15 millions de nuitées d’hôtel pour tous les hôtes séjournant en Suisse), ce qui correspondrait à un chiffre d’affaires touristique estimé à 19 millions de CHF. Toutefois, il est tout à fait possible que certains des voyages annulés soient reportés plus tard dans l’année.

Clarification des incertitudes concernant la prolongation des visas

En collaboration avec le Secrétariat d’État aux migrations (SEM), ST s’est penchée sur la question concernant les hôtes chinois dont les vacances sont terminées et qui souhaitent retourner dans leur pays d’origine, mais ne peuvent le faire actuellement en raison de vols annulés. Souvent, leur visa a expiré le jour prévu du départ et doit maintenant être prolongé.

Le SEM a fait un certain nombre de recommandations aux autorités cantonales et à la police des frontières pour qu’elles se montrent le plus conciliantes possible pour traiter les cas concernés. En outre, ces recommandations ont également été résumées à l’intention de la branche touristique, afin que les prestataires puissent informer directement leur clientèle de manière compétente.

Ce résumé peut être téléchargé ici:

Réduction des activités de ST dans ses bureaux en Chine

ST est en contact régulier et étroit avec ses équipes en Chine. Tous les collaborateurs/collaboratrices sont en bonne santé et font face à la difficile situation actuelle avec professionnalisme. ST suit les recommandations et les directives des autorités régionales et a fixé les horaires de travail comme suit: dans ses bureaux de Beijing et de Shanghai, les employés sont en vacances, officiellement prolongées jusqu’au 9 février. Ces bureaux resteront fermés jusqu’à cette date. À Hong Kong, comme le recommandent les autorités, les collaborateurs/trices effectuent leur travail à domicile. A Taipei, le bureau est ouvert normalement.


Actualisation I 31 janvier 2020, 16h00

Évaluation de la mise en œuvre du «Asia Trophy».

Fin mars, Suisse Tourisme (ST) organisera le “Asia Trophy” en Suisse. Une soixantaine de participants de tous les marchés asiatiques seront informés des innovations et des offres du tourisme suisse. Une délégation en provenance de Chine est également invitée à y participer. ST suit de près les développements actuels et décidera d’ici le 10 février 2020 si et comment l’événement aura lieu cette année.


Actualisation II 30 janvier 2020, 13h00

Attitude à adopter vis-à-vis d’hôtes malades

Selon les dernières directives de l’OFSP, il est recommandé d’isoler et d’apporter des soins aux personnes malades le plus rapidement possible. Si au sein d’un groupe d’hôtes devaient se trouver des personnes présentant une affection respiratoire aigüe et ayant séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours, elles doivent éviter tout contact étroit avec d’autres personnes jusqu’à ce qu’un examen de leur état de santé puisse être fait. Cela signifie qu’elles doivent rester dans leur chambre d’hôtel jusqu’à l’arrivée d’un médecin.

Par ailleurs, la hotline de l’OFSP pour la population doit être immédiatement contactée et informée de tels cas :
 +41 (0)58 463 00 00
(disponible du lundi au vendredi, de 8h à 18h)

L’OFSP a également mis en place une Hotline pour les voyageurs :
+41 (0)58 464 44 88
(disponible du lundi au vendredi, de 8h à 18h)

Pour les employé(e)s des restaurants et de l’hôtellerie, l’OFSP précise qu’aucune précaution particulière ne doit être prise. Le lavage fréquent des mains protège généralement contre les infections virales; pour le nettoyage des chambres, les mesures d’hygiène habituelles suffisent. La hotline de l’OFSP est disponible en cas de questions détaillées à ce sujet.

Le site Internet de l’OFSP a également été mis à jour pour répondre à de nombreuses questions et inclut divers documents d’actualité, comme, notamment, une fiche d’information destinée à l’hôtellerie, disponible ici (document: “Nouveau coronavirus 2019-nCoV : informations pour le personnel hôtelier“).

Actualisation I 30 janvier 2020, 10h00

Annulation de l’événement «Switzerland Travel Experience» en Chine

Mi-février se déroulera en Asie le roadshow de vente «Switzerland Travel Experience (STE)» de la branche touristique suisse. Cette manifestation prévue en Corée, en Chine et en Asie du Sud-Est, réunira jusqu’à 40 prestataires suisses pour des rencontres avec des acheteurs de ces marchés asiatiques. Compte tenu des restrictions importantes imposées actuellement aux voyages en Chine continentale, Suisse Tourisme a décidé de supprimer l’étape du STE devant se dérouler à Chongqing. Les autres étapes du roadshow, y compris celles de Taipei, se dérouleront comme prévu puisque les restrictions de voyage ne concernent que la Chine continentale. Hong Kong, Taiwan, la Corée, le Japon et l’Asie du Sud-Est n’étant pas (actuellement) touchés par cette situation, les activités de promotion touristiques qui y sont menées peuvent se poursuivre comme prévu pour le moment.


Actualisation I 29 janvier 2020, 19h00

Arrêt des vols en provenance et à destination de Chine

Les grandes compagnies aériennes comme United Airlines, British Airways et, en particulier, le groupe Lufthansa (y compris Swiss) ont désormais interrompu immédiatement ou à court terme leurs vols à destination et en provenance de Chine. D’autres compagnies aériennes ont réduit leur offre ou continuent de voler vers la Chine selon les horaires habituels. Ainsi, il n’est donc pas possible, pour l’instant, d’estimer l’ampleur de l’impact de cette mesure sur le tourisme suisse, car les voyages de groupe en provenance de Chine sont également interrompus et les voyages individuels ne s’effectuent qu’avec retenue. Cependant, il faut supposer que la diminution des hôtes chinois en Suisse sera plus importante suite à la mise en place de cette nouvelle mesure.

La situation des hôtes chinois qui se trouvent actuellement en Suisse et n’ont pas de correspondance aérienne pour retourner dans leur pays est encore totalement floue. Dès que le DFAE et les compagnies aériennes auront apporté des solutions à ce problème, nous pourrons les communiquer. D’ici là, Suisse Tourisme en appelle aux prestataires touristiques pour leur apporter leur soutien lorsque cela est possible, dans l’esprit de l’hospitalité suisse.


Actualisation II 28 janvier 2020, 18h30

Mise en perspective de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP)

Lors de sa conférence de presse du 28 janvier, l’OFSP a fourni des informations sur la situation actuelle concernant le coronavirus, en abordant les craintes et inquiétudes de la population. Selon le Dr Daniel Koch (chef de la division Maladies transmissibles de l’OFSP), «le risque d’infection par contact avec des touristes en provenance de Chine est très faible. Nous ne faisons pas de recommandations concrètes pour l’instant. Il n’y a pas de risque d’infection (en Suisse)». L’OFSP confirme donc qu’aucune mesure de précaution particulière (p. ex. le port d’un masque) n’est indiquée. L’OFSP suit de près l’évolution de la situation et informera immédiatement en cas de changement.

Pas d’interdiction de voyager pour les Chinois

Divers médias ont rapporté aujourd’hui que la Chine a interdit aux particuliers de se rendre à l’étranger. Ceci n’est pas exact. Le ministère chinois des affaires étrangères n’a publié qu’une recommandation aux voyageurs leur conseillant, pour le moment, de faire preuve de prudence dans la planification de leurs voyages en Chine et hors de Chine.


Actualisation I 28 janvier 2020, 10h00

Gestion des annulations

En cas d’annulations de séjours suite aux limitations de voyage consécutives à l’épidémie de coronavirus, ST, avec HotellerieSuisse et Gastrosuisse, appelle les acteurs de la branche touristique suisse à se montrer le plus conciliants possible, conformément aux recommandations de l’Association chinoise du tourisme (China Association of Travel Services). En ces temps difficiles, la branche touristique suisse demeure une partenaire fiable pour les hôtes comme pour les prestataires touristiques chinois.

Comportement vis-à-vis des hôtes chinois en Suisse

Suisse Tourisme invite tous les prestataires touristiques en Suisse à traiter les hôtes chinois, comme tous les hôtes, chaleureusement et avec respect. Concernant le comportement à adopter vis-à-vis des hôtes chinois se trouvant déjà en Suisse, Suisse Tourisme (ST) leur conseille en outre de se référer aux recommandations actuelles de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Liens utiles et informations complémentaires au sujet du coronavirus:

Autorités sanitaires

Office fédéral de la santé publique OFSP
National Health Commission of the People’s Republic of China (PRCA)
Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Médias asiatiques

Channel News Asia CAN
The Beijinger Online PlattformCarte interactive («online dashboard») du Center for Systems Science and Engineering CSSE

Appel à l’interruption des réservations de voyages de groupe de la «China Association of Travel Services»:


Actualisation I 27 janvier 2020, 10h00

Avec l’ordre d’interruption de la réservation de voyages de groupes entré en vigueur ce matin, le nombre de demandes d’annulation auprès du groupe Lufthansa s’est multiplié. Cependant, aucune déclaration ne peut être faite pour le moment concernant ces demandes pour les voyages en Suisse. 

Suisse Tourisme (ST) s’attend néanmoins à une baisse de 30 à 50% du nombre de touristes chinois au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Des prévisions à plus long terme ne sont, pour l’instant, pas possibles.

En cas d’annulations suite aux restrictions de voyage liées à la propagation du coronavirus, ST conseille aux prestataires touristiques suisses de se montrer conciliants, conformément aux recommandations de l’organisation faîtière chinoise du tourisme.

Concernant l’attitude à observer vis-à-vis des hôtes chinois déjà présents en Suisse, ST se réfère aux recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

L’organisation du roadshow “Switzerland Travel Experience” prévu à Chongqing et Taipei mi-février 2020 est directement affectée par l’épidémie de coronavirus, c’est pourquoi ST évalue actuellement la situation et décidera de la tenue de cet événement au plus tard le vendredi 31 janvier 2020. 

Vendredi 24 janvier 2020, 18h00

L’épidémie du coronavirus en Chine a pris une nouvelle tournure vendredi 24 janvier 2020, alors que les autorités chinoises ont ordonné l’arrêt immédiat des réservations de voyages de groupe vers l’étranger.

Les voyageurs en Chine peuvent également annuler les réservations de vols déjà confirmées gratuitement et avec effet immédiat. De plus, l’incertitude au sein de la population chinoise est telle qu’elle semble s’abstenir volontairement de voyager à l’étranger. 

Toutefois, les incidences directes sur le tourisme suisse sont limitées, car les voyageurs sont déjà arrivés pour la fête du Nouvel An/printemps chinois. Les semaines à venir ne sont pas des périodes de voyage de haute saison et il n’est, pour le moment, pas possible de faire d’autres prévisions. Cela étant, Suisse Tourisme suit de près la situation et ajuste en conséquence ses évaluations. 

En ce qui concerne les relations avec les hôtes chinois en Suisse, Suisse Tourisme (ST) est en contact étroit avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et transmet régulièrement à la branche des conseils et des recommandations en matière de comportement. 

ST est en contact étroit avec les autorités et son équipe en Chine, et détermine au fur et à mesure la manière de mener à bien les activités de marketing pour le marché chinois. 

Pour les demandes des médias concernant le tourisme suisse et le marché chinois en général, veuillez contacter le département de la communication d’entreprise de ST, via l’adresse media@switzerland.com.