Changements climatiques

Dernières nouvelles
Liste
 
Les changements climatiques vont influencer, en combinaison avec d’autres facteurs déterminants, le changement structurel à long terme du tourisme. Les conséquences possibles pour la saison d’hiver et d’été sont bien connues des décideurs, mais rarement perçues comme menace. Et pourtant, la limite des chutes de neige dans les Alpes monte sensiblement et le climat se réchauffe de toute évidence. C’est pourquoi il est grand temps pour les professionnels du tourisme d’élaborer des stratégies et des mesures possibles.


Pour en savoir plus.
  • Changements climatiques: Un défi pour le tourisme suisse. Une présentation de M. Bruno Abegg de l’Université de Zurich sur les conséquences du changement climatique sur le tourisme estival et hivernal en Suisse ainsi que des stratégies d'adaptation possibles:  Klimawandel – Herausforderung für den Schweizer Tourismus. (400 KB)
  • Changements climatiques: Le tourisme suisse en 2050. Le rapport partiel de l’OcCC (Organe consultatif sur les Changements Climatiques) étudie les conséquences possibles du changement climatique pour le tourisme suisse. L’OcCC est chargé de porter un regard scientifique sur l’économie, la société et la politique ainsi que d’élaborer des stratégies et des pistes de solution:  Klimaänderung und die Schweiz 2050 - Tourismus. (534 KB)

Le tourisme suisse face aux changements climatiques.
 2030: le tourisme face aux changements climatiques. (2,18 MB)

Les changements climatiques représentent l’un des plus grands défis de notre temps. Suisse Tourisme a étudié ce phénomène en détail dans le cadre d’un groupe de projet et adhère aux conclusions suivantes:
* Les changements climatiques, dont la réalité et la gravité ne sont plus ignorées, se manifestent par une intensification du réchauffement planétaire, accompagné d’un changement des précipitations. La société a conscience de l’immense responsabilité que porte l’être humain dans l’évolution rapide des actuels changements climatiques.
* Le tourisme contribue largement aux émissions de CO2, principalement les gaz à effet de serre. Parallèlement, le tourisme suisse est tout particulièrement affecté par le changement du climat. C’est pourquoi il se doit de poursuivre une politique climatique active.
* Les changements climatiques concernent presque tous les secteurs de la vie quotidienne et de l’économie. Le tourisme en tant que phénomène transversal est en conséquence aussi bien touché par les impacts directs que les impacts indirects sur l’agriculture, la sylviculture ou l’économie des eaux.
*Le tourisme doit s’orienter en fonction des évolutions économiques, sociales, écologiques et politiques et tenir compte notamment de la transformation des valeurs sociales et des nouvelles tendances de consommation.
* Le tourisme est tout particulièrement affecté par les changements climatiques en raison de la diminution de la garantie d’enneigement à faible altitude, de la raréfaction de l’atmosphère hivernale, de l’augmentation des brusques changements de temps, des périodes de forte chaleur, du recul des glaciers et du dégel du pergélisol, de même que des possibles altérations du paysage et des dangers naturels croissants.
* Le changement du climat offre aussi au tourisme suisse des opportunités à saisir par le biais de l’innovation, sans pour autant compromettre la protection du climat. Il s’agit entre autres de la concentration des sports d’hiver dans les destinations en altitude, du renouveau de la fraîcheur d’été, de l’évolution de la situation concurrentielle entre la Méditerranée et les Alpes du fait de l’augmentation des jours d’ensoleillement en été et du climat plus tempéré en Europe centrale.
* Le tourisme est prêt à contribuer à la réduction des gaz à effet de serre, par le biais de mesures d’économie d’énergie, de la promotion des véhicules peu polluants, d’innovations techniques, de taxes d’incitation portant sur les émissions de CO2 ou de la compensation des gaz à effet de serre.
* Le tourisme dispose aussi d’innombrables possibilités de s’adapter aux changements climatiques en permanence et de manière prospective, d’une part par l’élaboration de nouvelles offres pour le développement et la survie des sports de neige, le renforcement de la prévention des menaces par des mesures techniques et la réduction des risques par des mesures d’organisation, et, d’autre part, par un positionnement clair grâce à un marketing ciblé, de même que par une sensibilisation de la branche du tourisme et de la population aux questions climatiques. Suisse Tourisme doit déterminer son action en fonction de ces convictions.
 Climatic change and top tourism destinations (87 KB)
 Climatic change could wipe out tourism detsinations (95 KB)